fbpx
×

Quelles évolutions côté SEO ?

Vous le savez sûrement, le SEO est un monde en constante évolution, qui s’adaptent aux usages et aux règles fixés par les moteurs de recherche.

Les règles de base demeurent :

  • Soigner l’architecture et le code de son site
  • Produire des contenus de qualité optimisés pour le SEO
  • Maintenir son site aux normes et assurer des mises à jour régulièrement
  • Développer sa popularité

Mais les pratiques de référencement naturel ont beaucoup évolué ces dernières années.

Jusqu’en 2013, le SEO consistait à soumettre son site dans un maximum d’annuaires et de sites en tout genre.

Depuis, Google favorise le contenu et les résultats sont de plus en plus dominés par les médias sociaux.

Les contenus se doivent d’être rédigés à partir de thématiques cohérentes avec votre site web et doivent répondre aux recherches de vos visiteurs. Google favorise les articles longs, 600 mots, uniques et bien entendu structurés avec un titre, des paragraphes, des sous-tires et aussi des mots en gras, des liens…

En avril 2015, Google qui veille à offrir la meilleure expérience de navigation possible aux utilisateurs annonce privilégier les sites mobile-friendly dans les résultats de recherche, en particulier sur les smartphones. 

En août 2016, c’est au tour de la technologie AMP d’arriver sur le marché. L’AMP s’impose comme la grande tendance dans le référencement mobile. Les évolutions continuent de bouleverser les pratiques des référenceurs.

En février 2017, Google annonce favoriser les sites en HTTPS, dotés d’un certificat SSL, pour renforcer la sécurité des sites web.

Toujours en 2017, les recherches vocales commencent à faire du bruit et font pressentir de nouveaux changements…

En parallèle de ces dates clés, l’évolution des réseaux sociaux a bouleversé les pratiques seo. Aujourd’hui une présence forte sur les réseaux sociaux influent le positionnement de votre site internet dans les résultats de recherche. Plus votre entité ou marque est populaire, plus Google vous apprécie.

Les réseaux sociaux sont donc incontournables, permettent une visibilité auprès d’une cible qualifiée et représentent une source de trafic importante vers votre site web.

Dans ce contexte, se priver de ces formidables outils de contacts pour recruter de nouveaux prospects et influenceurs, ou encore de liens entrants vers son site serait une erreur.

Evry se dote d'un Hub Business Center
Actualité suivante

L’excellence de rigueur !

Blacode n’est pas peu fière d’annoncer la nouvelle identité visuelle d’ESCGM, école supérieure de commerce et de gestion de Mayotte.

Plus moderne, dans l’air du temps, le logo s’habille d’une belle typographie et affiche son excellence au-travers d’un mortier (toque des diplômés).
Identite-visuelle-ESCGM

A présent, l’agence travaille sur la refonte du site web et l’optimisation des réseaux sociaux. ESCGM développe avec Blacode son ambition d’accompagner les étudiants mahorais vers leur réussite professionnelle.

Restez connecté !

Quelles évolutions côté SEO ?
Actualité suivante

Blacode Pilot : la solution de site web pour petite entreprise

Blacode Pilot, nouvel acteur dans l’univers des solutions de création de site web en ligne, veut aider les TPE, PME et professions libérales à développer leur visibilité sur Internet. Créée par l’agence digitale Blacode, Blacode Pilot vise à soutenir les entrepreneurs et à leur simplifier la vie.

« Beaucoup d’entrepreneurs accusent du retard dans le développement de leur présence en ligne. Ils reportent leur projet de conception ou de refonte de site Internet, faute de connaissance technique, de temps ou de budget », constate Virginie Zen Nan, Directrice de l’agence Blacode.

La solution de création de site Internet Blacode Pilot rassemble les meilleurs outils et pratiques pour une présence qualitative et durable en ligne. 

Basés sur un noyau de technologies open source PHP/MYSQL et WordPress, les sites Internet Blacode Pilot répondent aux normes du web, intègrent les exigences des moteurs de recherche et affichent un design responsive dans l’air du temps.

Un site web WordPress responsive à moins de 500 €ht

Sur Blacode Pilot, le professionnel choisit son modèle de site web ou la formule sur-mesure et passe commande. Une fois le cahier des charges rempli, notre équipe d’experts s’occupe de tout !

Le site Internet commandé est livré en preprod sous 72 heures et remis avec un guide d’utilisation du back office pour permettre au professionnel d’intégrer ou mettre à jour simplement, en toute autonomie, ses contenus. 

Blacode Pilot propose un site web doté des fonctionnalités de base (slider accueil, gestion des pages, formulaire contact) à partir de 498 € ht, mais le professionnel peut, selon ses besoins, commander des fonctionnalités complémentaires comme un module actualités, agenda, réservation, newsletter…

Le professionnel peut aussi ajouter à sa commande de site internet une prestation de type création de logo, nom de domaine, production de contenu, saisie des contenus…


L'excellence de rigueur !
Actualité suivante

Nouveau budget pour Blacode

Au terme d’une compétition, la société Brainstorm Investment Group Inc. a choisi de faire confiance à l’agence digitale stratégique Blacode pour la conception du site web de son agence immobilière à Tanger, Tanja Latina.

La mission de Blacode sera de développer la visibilité de l’agence et de ses annonces de biens à vendre à travers un site WordPress responsive conçu sur mesure.

Ce nouveau budget vient compléter les récents gains de Blacode, Hub Business Center, Alchimistes World, La Maison de Tanger, Jacques Hurel, ainsi que la marque marocaine de décoration Tiziri pour laquelle l’agence a assuré la création de son site e-commerce.

Blacode Pilot : la solution de site web pour petite entreprise
Actualité suivante

Ecrire pour le web : les grands principes

Ecrire pour le web dans une logique de référencement, d’accord, mais comment procéder ? Voici cinq règles pour écrire pour le web et rédiger facilement un contenu intéressant pour les internautes et pour Google.

1- Structurez vos articles
Pour structurer votre publication, nous vous conseillons d’utiliser la règle journalistique des 5 W : « Who? What? When? Where? Why? », traduisez : Qui ?, Quoi ?, Quand ?, Où ? et Comment ?
Cela permet de faire de longs articles/communiqués de qualité. Choisissez un titre court (7 à 9 mots) et si possible écrits en deux parties : une première partie explicite, l’autre incitative. Exemple : « Tendances webdesign : les essentiels à ne pas manquer ». La première partie du titre doit comporter si possible une expression-clé. Organisez votre article en paragraphes de 250 à 300 mots chacun et introduisez-les par des intertitres.

2- Soyez clair dans votre communication
Votre article doit diffuser une actualité précise et votre entreprise ou votre site Web doit être immédiatement identifiable, de quelque manière que ce soit.
Vous pouvez faire des liens vers des sites différents, à condition que cela reste logique avec l’information diffusée. Un lien de qualité est un lien contextuel présent dans le corps de texte. Préférez les phrases courtes, simples à comprendre, qui vont à l’essentiel.

3- Soyez informatif
Votre texte doit fournir une information utile, ayant un intérêt pour vos visiteurs, et faire écho à votre activité, produits et/ou service. Il ne doit en aucun cas critiquer négativement un tiers, quel qu’il soit. Il doit être unique dans son intégralité et faire preuve d’originalité !
Par unique, on entend qu’il ne doit pas reprendre le contenu de votre site ou d’un texte déjà publié sur tout autre média.
Pour vous assurer de publier des textes uniques, utilisez un outil de vérification comme Positeo, qui vous permet de contrôler que votre article n’est pas plagié.

4- Soignez l’orthographe et la grammaire
L’orthographe de votre article doit être parfaite. Il arrive souvent que des erreurs se glissent dans nos articles et il faut donc tout particulièrement veiller à nous relire avant de publier des contenus. En cas de doute, faites relire votre article à une tierce personne.

5- Placez des liens et du “bold” sur vos expressions-clés
Le nombre de liens internes ou externes dans votre article dépend du nombre de mots de votre texte. Veillez à un ratio liens/texte équilibré et à ne pas placer trop de liens dans votre article. Même règle pour vos expressions-clés : ne répétez pas une même expression plus de 3 à 4 fois dans un texte de 1500 signes. Faîtes-les ressortir avec du style (gras).

Nouveau budget pour Blacode
Actualité suivante

Fermeture de Dmoz : fin annoncé du SEO de mots-clés

Pendant longtemps, le référencement sur Internet a principalement tourné autour des annuaires et de leurs présentations de sites. Mais cela faisait plusieurs années maintenant qu’on sentait venir leur fin, inéluctable. Et avec la fermeture de DMOZ (Open Directory) le 14 mars 2018, c’est le dernier vestige des annuaires de référencement qui a été envoyé au cimetière. La cessation d’activités de cette “légende du référencement” symbolise une réalité dont doivent s’imprégner tous les acteurs du web : le SEO ne se limite plus exclusivement aux mots-clés.

Le contenu de qualité est la meilleure approche à adopter pour attirer des prospects

Internet étant aujourd’hui l’un des biens les mieux partagés, les utilisateurs deviennent de plus en plus exigeants par rapport à la qualité du contenu qui leur est proposé. Pour toute personne ayant mis Internet au cœur de ses activités, il est alors important de s’aligner sur ces exigences, en faisant en sorte de toujours améliorer la qualité des éléments mis à la disposition de l’utilisateur. De fait, il n’est plus question d’impressionner des moteurs de recherche ou des annuaires avec une surabondance de mots-clés. Il faut plutôt travailler à afficher son expertise à travers les contenus que l’on publie. Si vos textes convainquent vos visiteurs, ils seront alors plus enclins à vous recommander, à revenir visiter, ou encore effectuer l’une des actions auxquelles il est invité (acheter, réserver, partager, etc.). Parce que la concurrence est de plus en plus rude dans presque tous les secteurs, les moteurs de recherche tels que Google ou Bing proposeront assez facilement de nombreuses autres alternatives à vos visiteurs. C’est donc ces derniers que vous devez convaincre, pour qu’ils vous choisissent plutôt que d’autres.

Bienvenue dans l’ère de l’inbound marketing

Dans cette dynamique, une nouvelle tendance est entrain de monter, à savoir l’inbound marketing. Alors qu’habituellement, l’on passait par diverses méthodes pour aller vers le client, il faut désormais l’amener à soi à travers la qualité de ce que l’on propose. Cela fait appel en amont à un affichage réussi, à un bon niveau d’ergonomie, et à des contenus fiables portant sur votre domaine de spécialité. En aval, il faudra ensuite mettre en place des stratégies, incluant par exemple les tunnels de conversion, pour que les prospects soient convertis en clients. Dans ce processus, il sera important de tenir compte, entre autres, de la nature des interactions avec le prospect, afin qu’il sente que vous voulez résoudre son problème à lui et disposez de toutes les compétences pour y parvenir. L’inbound marketing fait appel à une multitude de méthodes, qui mettent définitivement à la porte le SEO exclusivement tourné vers les mots-clés.

Ecrire pour le web : les grands principes
Actualité suivante

Loi RGPD : quels impacts sur le webmarketing ?

Le Règlement Général Européen sur la Protection des Données ou RGPD, approuvé officiellement par le Parlement Européen en avril 2016, entre en vigueur le 25 mai 2018. Ce texte unifie la protection des données tout en facilitant leur libre circulation dans les 28 pays membres de l’UE.

La réglementation organise le stockage, la protection, le traitement et la diffusion des données personnelles des citoyens européens. Il s’agit de consolider les droits des personnes physiques et de responsabiliser les entreprises qui traitent les données à caractère personnel. Le règlement remplace les lois nationales, telle que la loi Informatique et Libertés en France. Par suite, toute organisation qui traite des données personnelles identifiables de résidents européens, a l’obligation de respecter les dispositions du règlement sous peine de sévères sanctions.

L’impact du RGPD sur les entreprises

Le RGPD impacte les entreprises B2B et B2C qui pratiquent le marketing publicitaire en utilisant des bases de données, et celles qui créent des profils marketing en collectant des données personnelles. Chaque entreprise est tenue responsable de la protection des données stockées dans ses systèmes et doit les utiliser de manière responsable.

Les exigences stipulées par le RGPD sont les suivantes :
– la collecte, le stockage et l’utilisation des données se font pour un motif valable, donc soit on peut rattacher ces opérations à un contrat client, soit le client consent explicitement au traitement de ses données.
– les campagnes d’e-mailing ne sont autorisées qu’avec le consentement explicite des internautes à être contactés.
– les entreprises ont l’obligation de s’assurer de la sécurité et de l’intégrité des données. En cas de fuite de données, elles sont tenues de le notifier au régulateur et aux individus concernés, dans un délai de 72 h après la connaissance de l’événement.
– les entreprises doivent répondre à toutes les demandes d’accès, d’édition ou de suppression (droit à l’oubli) de données formulées par les utilisateurs et doit disposer en interne d’un document complet sur le recueil des données personnelles.

Les mesures à prendre sur votre site web

Les entreprises qui possèdent un site vitrine professionnel et une boutique en ligne utilisent des formulaires d’interaction avec leurs visiteurs, clients et prospects. Pour respecter le RGPD et l’obligation
d’obtenir le consentement des utilisateurs, elles doivent s’assurer de la conformité de leur site web :
– définir une politique de confidentialité qui précise notamment que, pour naviguer sur le site, l’internaute ne fournit aucune donnée personnelle et que des données techniques sont collectées en permanence pour gérer la sécurité et opérer des statistiques. Les traitements de données effectués doivent être détaillés.
– adapter les formulaires lors de la collecte des données. Le consentement de l’internaute doit être valable pour tous les services du site web.
– rendre visible les informations relatives à la gestion des données personnelles.
–  adapter le bandeau des cookies pour donner à l’internaute la possibilité de refuser tout ou partie de leur installation et lui donner des informations sur la manière dont les cookies sont utilisés.
– mettre en place un modèle de gestion des préférences de l’internaute (pour les newsletter notamment).
– supprimer les données en provenance de vos formulaires sous 13 mois maximum.

Les clés d’un dispositif digital en règle

Si le projet de règlement européen e-privacy met à l’ordre du jour le thème mêlant communication digitale et consentement de l’utilisateur, pour le RGPD le consentement est l’une des justifications légales du traitement des données. Les professionnels du Net vont devoir récolter et qualifier efficacement les données. Pour collecter celles-ci lors d’opérations marketing, ils devront s’assurer du consentement des personnes/cibles via des formulaires complets, en s’attachant toutefois à ne collecter que ce qui est pertinent et adéquat par rapport aux finalités visées. Le RGDP impose la révision complète des politiques de cookies. Une image claire doit être donnée de la manière dont les cookies sont utilisés sur le site web à tout moment. Les utilisateurs du site apportent leur consentement sous la forme d’une action positive et affirmative et la communication doit être compréhensible pour qu’ils aient réellement le choix.

Le règlement vise à encadrer le tracking des données et il s’applique à toutes les technologies qui le permettent. Les internautes bénéficieront d’une navigation plus fluide lorsque les sites auxquels ils donneront leurs métadonnées seront définis.

Fermeture de Dmoz : fin annoncé du SEO de mots-clés
Actualité suivante

Evry se dote d’un Hub Business Center

Le Hub Business Center d’Évry a confié à Blacode la refonte de son site internet.

A l’issue d’un travail ergonomique et graphique, l’intégration est prévue sous le CMS WordPress retenu pour sa performance technique et sa facilité de prise en main et de mises à jour.

Cette évolution a un double objectif :

    • renforcer l’image du centre d’affaires
    • développer des contacts qualifiés

Donner un maximum de visibilité aux nouvelles prestations

Ce nouveau site sera l’occasion de mettre en avant les nouveaux espaces de travail : locaux nus, bureaux, salles de réunion, espaces de coworking… Il accompagnera le déploiement de nouveaux services et diffusera également sa nouvelle identité visuelle.

Le Hub Business Center, anciennement Bureautel, est géré par Monsieur Pageaut, Président d’ACC Audit Conseil Comptabilité.

Loi RGPD : quels impacts sur le webmarketing ?
Actualité suivante